Réflexions personnelles sur la photo de rue

Ce post n’a pas pour but de donner des leçons, de directives, il s’agit simplement de mon humble avis, mon humble réflexion sur cette discipline que j’ai découverte avec Guy Le Querrec.

Pas assez près

L’une des erreurs majeurs que j’ai faite, que je fais parfois encore, c’est de n’être pas assez près du sujet pour réaliser une photo.

Bien sûr, il existe des télé-objectifs pour “se rapprocher”, mais ces dispositifs écrasent les éléments de l’image et vous n’aurez pas de bon résultats .

L’âme de l’image aura disparu, le message que vous souhaitiez faire passer sera modifié

Pour des raisons de budget, j’utilise sur mes 2 Canon les objectifs d’origine 18/55.  Ils sont toujours réglés entre 28 et 50mm.

Sur mon Rollei 35 argentique je disposais d’un 35mm, et j’ai réalisé de superbes photos de rue avec cette focale.

 

L'instant décisif

« L’instant décisif » est un mot-clé de la légende d’Henri Cartier-Bresson qu’il emprunte au Cardinal de Retz. « Il n’y a rien en ce monde, dit celui-ci, qui n’ait un moment décisif. »Extrait du site centrepompidou.fr.

Lors de cette matinée de”balade photos”, je longeais le canal, quand cet homme a traversé le carrefour avec une cage contenant un serin… j’ai déclenché. La chance l’instinct ? que ce soit de la chance, de l’instinct, il faut être prêt.

Cette image  (l’homme à la cage aux oiseaux) a été prise à la volée, appareil pré-réglé : 24mm F11 ISO 200 Mode P de mon EOS 400D. J’ai déclenché à la volée 3 fois sans viser et au milieu il y a la bonne photo.
Quand j’ai déclenché je me suis dit “Dans la boite”…

Post-production recadrage

If you start cutting or cropping a good photograph, it means death to the geometrically correct interplay of proportions. Besides, it very rarely happens that a photograph which was feebly composed can be saved by reconstruction of its composition under the darkroom’s enlarger; the integrity of vision is no longer there.”

– Henri Cartier-Bresson

J’essaie toujours de respecter cette règle qui peut paraître archaïque vu les nouveaux outils informatiques dont nous disposons aujourd’hui.
Sur ce site les images qui ont subi des travaux post-production annotées en conséquence.

Post-production corrections

Personnellement, et je suis les “règles” de Cartier Bresson, je n’utilise presque jamais de post-production. Les rares travaux de post-production réalisés avec Darktable sont mentionnés sur chaque photo concernée.

Cette image a été légérement éclaircie pour permettre de limiter le contre-jour et mettre en valeur les cavalières. Cette post-production est toujours mentionnée dans les galeries.

Sur ce site, les images qui ont subi des travaux post-production sont annotées en conséquence.

Etre toujours prêt

 

Ici, lors d’une balade lors de la Deule

 

Réaliser une photo c 'est transmettre une émotion, un message

Une photographie sans âme est un rêve perdu à jamais.

Citation de Rémy Donadieu

Sometimes photographers mistake emotion for what makes a great street photograph.

Garry Winogrand
Traduction : Parfois, les photographes confondent l’émotion avec ce qui fait une bonne photographie de rue.

Bruce Gilden
“If you can smell the street by looking at the photo, it’s a street photograph.” — Bruce Gilden.

Traduction : Parfois, les photographes confondent l’émotion avec ce qui fait une bonne photographie de rue.

Evitez le GAS

Extrait Wikipedia : Le GAS désigne une maladie imaginaire qui pousse un consommateur (par exemple photographe ou musicien) à acheter de manière compulsive du matériel.

Cette course au matériel ne peut que générer de la frustration avec des effets négatifs.

j’ai réalisé d’excellentes prises de vue avec mon petit Pentax que je regrette beaucoup, je regrette sincérement qu’il soit en panne  ce jour.

Quelques citations

I only know how to approach a place by walking. For what does a street photographer do but walk and watch and wait and talk, and then watch and wait some more, trying to remain confident that the unexpected, the unknown, or the secret heat of the known awaits just around the corner.”

Traduction
“Je ne sais comment aborder un lieu qu’en marchant. Car que fait un photographe de rue à part marcher et regarder et attendre et parler, puis regarder et attendre encore, en essayant de rester confiant que l’inattendu, l’inconnu ou la chaleur secrète du connu attend juste au coin de la rue.”

Pin It on Pinterest

Partager

Partager ce post avec vos amis !