Mes principaux appareils

 

Du Kodak Brownie de mon grand père, suis passé au 24×36 avec un Voigtlander, pour utiliser en ce moment un Canon EOS 400D

Kodak BrownieEos 500

Mes appareils au fil du temps

 

  • Avant 1970 : Les Voigtlander
  • 1970(env.) Le Lubitel 2 6×6
  • 1973 (env.) Rollei SL35 puis SL35E
  • 1983 Yashica Mat 124 (6×6)
  • 1995 Canon EOS 500
  • 2010 Canon EOS 400D

Kodak Brownie

Premières photos réussies avec le Kodak Brownie de mon grand père.

Crédit photo John Kratz

Voigtlander Vito

C’est avec ces appareils que j’ai commencé vraiment à faire de la photo. Ils m’ont accompagné dans pas mal de voyages Pologne (1971) etc.

Le plus sophistiqué était équipé d’un télémètre

Crédits photo : Par BlueBreezeWiki — Travail personnel, CC BY-SA 3.0,

Lubitel 2

Le Lubitel m’a fait découvrir la pellicule 6×6, couleur ou noir et blanc.. Je ne me souviens pas de la date mais je crois que c’était en 1970 .Extraits wikipédia

  • Distance focale : 75 mm
  • Ouverture : f/4,5
  • Temps de pose : 1/250 s à 1/15 s et pose B
  • Obturateur central
  • Format de film : film 120

Rollei SL35

Après le Voigtlander, je me suis acheté ce qui était à l’époque un appareil haut de gamme, le Rollei SL35 équipé d’un 1.8 50mm Leitz. Que du bonheur.

Il m’a accompagné durant de longues années

C’est avec lui que j’ai appris la photo de rue

Rolleil SL35E

RolleiFlex SL35 téléobjectif Tamron

Rollei SL35E

Pour pouvoir faire du noir et blanc et de la couleur, il fallait un second appareil

Je n’ai pas hésité à me tourner vers le grand frère du SL35, le SL35E. E pour éléctronique
Tout comme son petit frère le SL35, Que du bonheur ce SL35E

Yashica MAT 124

Le 6X6. J’y avais goûté avec le Lubitel 2, je me devais de passer à la vitesse supérieure.

Lors de mon stage photo à Amiens, j’ai eu l’opportunité d’acheter d’occasion ce Yashica Mat. je l’ai toujours , il fonctionne encore très bien

Yashica Mat 124

Toujours aussi Nickel près de 40 ans après.