Ca y est nous y sommes

Cela fait des années que nous attendons ce jour. Des années c’est à dire 10 ans .

Mon dossier sera traité mi-juin soit 10 ans jour pour jour après les faits.

Quand la plainte fut déposée par les syndicats, j’y croyais, nous y croyions, tous et toutes. Jour après jour, mois après mois, la justice a fait son travail dans la discrétion.

Et puis il y a eu la nomination en Avril 2013 de Didier Lombard à la Commission Innovation 2030.
« Dans une lettre adressée la semaine dernière à François Hollande, les syndicats CFE-CGC et UNSA de l’opérateur historique se sont déclarés « abasourdis » d’apprendre la nomination de leur ex-PDG au sein de la commission chargée de préparer la France aux défis industriels et technologiques des vingt prochaines années. ‘ (extraits de l’article de Silicon.fr du 29 Avril 2013.

Cette nomination m’a, pour ma part, particulièrement choqué.

Les années ont passé, et nous voici a l’aube du procès.

10 ans c’est long.
En 10 ans combien d’entre nous ont tourné la page..
Lundi matin, comme beaucoup d’autres collègues, nous replongerons dans « ces années noires ». Comme beaucoup d’autres collègues, je vais prendre le train, stressé, inquiet. Le tribunal ce lieu mystérieux, inconnu, anxiogène. Mais nous transporterons tous avec nous l’espoir.

L’espoir qu’on nous dira que de graves erreurs ont été commises, que ce procès de la souffrance au travail fasse que de tels agissements ne se reproduisent plus, . Car tout le monde a été touché.

L’espoir que la souffrance des agents soit reconnue .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *